Tout est dit ! Je n’ai jamais aimé faire comme tout le monde ! C’est comme ça depuis que je suis en âge de choisir mes vêtements seuls. Au grand désespoir de ma mère, qui serait plutôt du genre BCBG. Je vous laisse imaginer nos conversations quand il s’agit de mon look. Comme je lui ai si souvent dit, c’est elle que cela gène car moi je n’ai aucun souci avec le regard des gens.

Moi je me trouve très bien et en harmonie parfaite avec mon état d’esprit. Je m’assume totalement. J’aime mon style, je l’entretien, et je trouve à titre personnel que je ne suis pas comme les autres, mais c’est exactement ce que je recherche, je ne veux surtout pas devenir comme tout le monde. Un concept un peu flou pour ma mère…

originalite

Le droit à la différence

Je me demande pourquoi les gens ont tant besoin de se reconnaître dans les autres. C’est dans la différence que l’on peut découvrir et apprendre des choses. Les gens différents ne sont pas obligatoirement des ennemis, et le look ne détermine pas les valeurs ou le moral des individus. Nous sommes dans le siècle des changements, il faut s’ouvrir un peu aux autres.

Il y a toutes sortes de différences entre les êtres, elles peuvent être futiles comme le look ou ethnique, culturel, d’éducation ou liés à un handicap… Devons systématiquement stigmatiser ou comme moi essayer d’écouter les origines de cette différence, après vous pouvez apprécier ou non la personne que vous avez en face de vous. Mais c’est sa personnalité que vous aurez jugé et non sa façon de vivre ou de penser.