Une chose est sûre, l’assurance vie n’a pas de limite sur tous les plans. Lors de la souscription, vous pouvez déposer l’argent qui vous convient. Il n’y a ni dépôt minimum ni dépôt maximum.

Ce n’est pas tout, la durée n’est pas non plus prédéterminée. Il appartient à chacun de choisir la durée de son contrat.

Et il n’y a pas que mes enfants !

Ce que promet la fiscalité assurance vie

Quand j’ai souscrit un tel contrat, j’ai d’abord pensé à la fiscalité assurance vie. Puisque je n’avais rien à m’inquiéter sur ce point, je me suis lancée immédiatement dans l’aventure.

J’ai alors décidé un contrat à terme. À mon décès, j’espère pouvoir laisser quelque chose de solide à mes enfants.

Lorsque j’ai souscrit une assurance vie, je n’ai pas seulement pensé à mes enfants. Je me suis dit qu’en cas de besoin, ce placement va me sauver la vie. Si je devais emprunter une grosse somme à ma banque, je préfère toucher mon propre patrimoine.

D’ailleurs, la fiscalité assurance vie est très intéressante. Je ne perds rien en retirant un peu de liquidités au cours de mon contrat.